Le CCA a été créé dans le but de recueillir des conseils et la contribution de leaders autochtones pour s’assurer que CKC se développe en tant que sport qui respecte et reflète les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation.

Vérité et réconciliation 87-91

Onake Paddling Club

CKC a choisi les représentants autochtones du CCA au sein des communautés à travers le pays afin de représenter la diversité des points de vue et des cultures autochtones de notre grand pays. (Le CCA est actuellement à la recherche d’un représentant Inuit.) Le CCA apportera également une contribution essentielle sur la façon dont la communauté de CKC peut entreprendre les grands changements nécessaires pour mieux refléter l’importance culturelle unique du canotage pour les communautés autochtones du Canada.

Les membres du conseil consultatif des autochtones

 

James Lavallée (Winnipeg, MB) – Président, athlète autochtone dans une discipline de canotage, fier citoyen de la nation Métis – Manitoba.

 

Mohamed Crossman-Serb (Winnipeg, MB) – Organismes sportifs autochtones provinciaux et territoriaux, conseil provincial du sport et des loisirs autochtones du Manitoba, fier citoyen de la Fédération des Métis du Manitoba.

 

Peter Amos – Nitinaht Lake Paddle Club, entraîneur de l’équipe de C.-B. pour les Jeux autochtones de l’Amérique du Nord. Fier membre de la Première Nation Squamish de Colombie-Britannique.

 

Joshua Rivera Nicholas (Potlotek, N.-É.) – Cercle sportif autochtone, M.P.A.L. pour la Première Nation Potlotek, membre de la nation Mi’kmaw dans le territoire Mi’kma’ki du district Unama’ki.

 

Sharon Tiohswathe Rice – Indigenous Canoe Club – Oná:ke Paddling Club – Nation Mohawk

 

June MacDonald-Jenkins (Cobourg, ON) – membre hors cadre, Première Nation Mi’kMaq

 

Le conseil consultatif des autochtones sera soutenu par le gestionnaire des programmes autochtones de CKC, Tyler Lawlor, le directeur du développement de CKC, Ian Mortimer, et le chef de la direction de CKC, Casey Wade.

 

Le CCA travaillera en étroite collaboration avec les différents comités de CKC pour s’assurer que leur voix collective permette le développement des programmes autochtones de CKC.

Au cours des prochains mois, le CCA continuera de travailler en collaboration pour établir le programme de canotage autochtone de CKC et garder la communauté informée sur les dernières nouvelles.

 

« Je suis très heureux de voir que Canoe Kayak Canada a mis en place ces mesures pour se conformer aux appels à l’action 87 à 91 de la CVR, qui touchent directement les sports et les loisirs, » a déclaré le président du conseil, James Lavallée. « Je crois que CKC se trouve dans une position unique pour être un leader par rapport à ces appels à l’action, car le canotage, contrairement à la plupart des sports, trouve ses racines dans la culture et le mode de vie des autochtones. Le CCA va travailler pour s’assurer que les voix des communautés et leurs suggestions soient entendues au niveau national, ce qui, je crois, sera la clé du succès dans tous les programmes autochtones de CKC. » – James Lavallée, le président du conseil.