Rapport de l’activité de Canoe Kayak pour les réfugiés syriens

Juil
29
Non classifié(e)
Posted By: Canoe Kayak Canada

Soumis par Rick Hill, Commodore du Greater Edmonton Racing Canoe Kayak Club

Dans une aventure conjointe, le Greater Edmonton Racing Canoe and Kayak Club et le St Albert Canoe and Kayak Club ont invité un gros groupe de réfugiés syriens à leur installation de canoë de Kirk Lake qui borde les deux villes.

« Cela a été une journée fantastique au cours de laquelle nous avons partagé l’amour du sport de canoe kayak avec des réfugiés syriens et tous les Canadiens, a dit l’entraîneur Zak Mahmoudi. Partager l’amour du canotage avec les autres est simplement une partie de tout ce qui est le Canada. »

Photos

Il y avait plusieurs objectifs à ce projet. Les clubs voulaient accueillir les réfugiés dans la région du grand Edmonton avec du plaisir et une chance de montrer la culture canadienne. Le canoë et les activités extérieures au Canada ont une profonde histoire et nous voulions qu’ils aient une occasion d’essayer le canoë dans un environnement sécuritaire.

Comprenant que plusieurs d’entre eux ont quitté la Syrie par bateau et qu’ils ont peur de l’eau à la suite de cette expérience, les clubs voulaient aussi leur montrer à quel point le canoë et le kayak peuvent être sécuritaires et amusants quand ils sont fait dans un environnement de club de CKC.

Les clubs du Nord de l’Alberta ont différents programmes qui fournissent des occasions de pagayer pour tout le monde, donc cette aventure était une autre occasion de faire du bien communautaire.

L’activité de canoë a été suivie par un pique-nique et un rassemblement. Plus de 60 participants ont apprécié l’expérience et les organisateurs ont été enchantés par l’excitation publique que le projet a créée.

« L’exposition que l’événement a reçu dans les médias a été totalement inattendue, a dit Mahmoudi. La télévision et les médias sont des ingrédients importants pour la croissance de notre sport. Une activité comme celle-ci augmentera définitivement notre auditoire pour impliquer plus de Canadiens dans l’héritage canadien. »