Sécurité en eau froide

Avr
9
Non classifié(e)
Posted By: Canoe Kayak Canada

Le printemps est finalement arrivé et les pagayeurs commencent à retourner s’entraîner sur nos plans d’eau. Les entraîneurs compétents et axés sur les pratiques sécuritaires ont été des facteurs clés dans le  maintien d’un bon record en sécurité à CanoeKayak Canada. Votre diligence à suivre le code de sécurité va définitivement prévenir les tragédies. Veuillez prendre quelques instants pour réviser les politiques de sécurité de la course de vitesse, de l’eau vive et du marathon et assurez-vous d’aviser tout le monde que CKC envoie des points de sécurité sur Facebook et Twitter.

Code de sécurité de la course de vitesse

Vêtements de flottaison individuels (VFI)

  • Les politiques du port du VFI sont régies par chaque division. CKC recommande le port du VFI pour tous lorsque la température de l’eau est au-dessous de 8o Celcius, et en tout temps pour les pagayeurs âgés de moins de 15 ans.
  • Les pagayeurs âgés de plus de 18 ans, qui choisissent de ne pas porter un VFI, doivent signer une décharge et avoir un VFI approuvé accessible dans leur embarcation ou dans  le bateau de sécurité qui les accompagne

Entraîneurs

  • Demeurez près de vos athlètes avec le bateau de sécurité.
  • Ne laissez pas des pagayeurs inexpérimentés aller sur l’eau.
  • Assurez-vous que vos athlètes se tiennent près de la rive lorsque l’eau est froide.
  • Si possible, ayez un cellulaire dans votre bateau moteur.

Température

  • Ne sortez pas lors de températures inclémentes.
  • Le représentant de la sécurité et/ou l’entraîneur chef doit surveiller les conditions environnementales incluant la température de l’eau, celle de l’air, le vent et les précipitations.

Code de sécurité de l’eau vive

Bien que le canotage en eau vive soit à risque, plusieurs accidents de cette discipline peuvent être évités. Voici quelques moyens de prévention à connaître pour demeurer sécuritaire.

  • Veuillez vous familiariser avec le Code de sécurité de l’eau vive de CKC.
  • Assurez-vous que vous possédez des équipements de sécurité fonctionnels.
  • Portez votre veste de sécurité indépendamment du type d’embarcation ou des difficultés sur l’eau. Le tiers de tous les accidents en eau vive auraient pu être évités si la victime avait porté une veste de sécurité; plusieurs accidents fatals surviennent dans des rapides très faciles.
  • Connaissez la rivière pour prévenir les surprises désagréables. Soyez au courant de tout ce que comporte la descente.
  • Évitez les conditions extrêmes de l’eau et de l’air. Les courants très rapides ainsi que les températures froides amènent des défis spéciaux aux pagayeurs. Si vous ne possédez pas les vêtements spécialisés nécessaires, attendez que les conditions s’améliorent.
  • Évitez les barrages : ceux à tête basse sont responsables de 10% des fatalités en rivière. La plupart sont beaucoup plus dangereux qu’ils ne le paraissent. Connaissez la position des barrages avant de vous lancer sur la rivière et évitez de vous tenir trop près des côtés amont et aval de ces derniers.

Politique de sécurité du marathon

  • Avant le 1er mai et après le 1er octobre, tous les pagayeurs de toutes les catégories doivent porter une veste de sécurité ou un VFI.
  • Une veste de sécurité ou un vêtement de flottaison individuel (VFI) pour chaque compétiteur doit être présent dans l’embarcation. Si non accompagné par un bateau de sécurité, le canoë ou le kayak doit avoir un VFI ou une veste de sécurité de dimension appropriée pour chaque individu dans l’embarcation.
  •  Les pagayeurs de 13 ans et moins, en date du 1er janvier 2014, doivent toujours porter une veste de sécurité. Pour les canoës « North Canoe » ou le « Montreal Canoe », l’âge est de 14 ans.
  • Emportez un sifflet et une lampe de poche étanche. On recommande aussi la ligne d’attrape flottante et une écope. Ces dernières peuvent être amenées dans un bateau-moteur accompagnateur. Les canoës North/Voyageur et outrigger OC6 devraient emporter leur propre équipement.
  • Un appareil de signalisation sonore et une lampe de poche étanche doivent être amenés dans le canoë ou le kayak, s’ils sont utilisés après le coucher du soleil ou avant son lever ou, lors des périodes à visibilité restreinte.