Les pagayeurs d’Ottawa dominent sur leur parcours local aux championnats nationaux en eau vive

Août
6
Non classifié(e)
Posted By: Canoe Kayak Canada

OTTAWA, ONTARIO (le 6 août 2017) – Les athlètes locaux ont profité de leur connaissance intime du difficile parcours de la Station de pompage pour gagner les médailles d’or dans trois des catégories d’âge ouvertes aux championnats nationaux de slalom en eau vive, aujourd’hui, au centre-ville d’Ottawa.

« L’avantage local compte pour beaucoup en canotage de slalom, a dit James Cartwright, le gestionnaire de la haute performance de Canoe Kayak Canada. Les athlètes d’Ottawa s’entraînent sur ce parcours. Ils en connaissent chaque pouce. Cela leur a donné un avantage technique supplémentaire et plus de confiance et je pense qu’ils en ont pleinement profité aujourd’hui. »

Cameron Smedley, d’Ottawa, a été le pagayeur le plus dominant de la journée, confirmant son statut de meilleur pagayeur masculin de slalom du Canada, gagnant la médaille d’or en C-1 masculin, ainsi que le premier rang en C-2 mixte avec sa soeur Alison.

Aussi chez les locaux, le K-1 masculin a vu un champion surprise de 34 ans, John Hastings, qui a battu cinq autres pagayeurs d’Ottawa même s’il a pris sa retraite de l’équipe nationale de slalom pour se concentrer sur les préparatifs des prochains championnats du monde de slalom extrême. La victoire d’Hastings et les titres en duo des Smedleys ont aidé l’Ontario à décrocher la Coupe Brian Creer, un prix remis annuellement à la meilleure province aux championnats nationaux.

Brisant la tendance des gagnants locaux, il y a eu Haley Daniels (Calgary, AB) en C-1 féminin, et Florence Maheu (Salaberry-de-Valleyfield, QC) en K-1 féminin. Le titre national de Daniels poursuit une année couronnée de succès au cours de laquelle elle a produit une sixième place, un record personnel, en slalom extrême  dans le circuit de la Coupe du monde cet été. Maheu, qui a terminé 10e dans la même Coupe du monde, a battu Lois Betteridge, d’Ottawa, et Daniels pour remporter la couronne en K-1.

Cartwright a souligné que les championnats nationaux ont changé drastiquement dans les dernières années. Une technologie de chronométrage ultra-moderne – un héritage des Jeux panaméricains de 2015 à Toronto –  a élevé l’expérience de la compétition à quelque chose de beaucoup plus près de ce que les athlètes trouveront sur la scène mondiale, a-t-il ajouté.

« Nous sommes rendus incroyablement loin dans la manière dont nous dirigeons ces épreuves, a dit Cartwright. Tout est beaucoup plus près des normes internationales. Cela donne à nos meilleurs athlètes une occasion précieuse de se préparer pour ce qu’ils vivront certainement dans les compétitions internationales majeures. »

La compétition de cette fin de semaine sert aussi de préparation importante pour les athlètes  qui participeront aux Coupes du monde plus tard ce mois-ci en Europe, suivies par les championnats du monde à Pau, en France, en septembre.

Cliquez ici pour obtenir plus de renseignements sur les championnats nationaux de slalom en eau vive.

À propos de Canoe Kayak Canada

Canoe Kayak Canada est l’organisme national de régie pour le canoë compétitif au Canada. Le canoë a été un des sports d’été les plus productifs du Canada, avec un total de 24 médailles olympiques et un meneur dans le mouvement paralympique. Canoe Kayak Canada est une organisation axée sur les membres qui inclut un réseau serré de clubs ainsi que des associations provinciales et de divisions de canoë. Les athlètes d’élite de l’équipe nationale représentent fièrement le Canada dans différentes compétitions à travers le globe – dont principalement les Jeux olympiques, les Jeux paralympiques, les Jeux panaméricains, les Coupes du monde de la FIC ainsi que les championnats du monde juniors, M23 et seniors. Suivez Canoe Kayak Canada dans TwitterFacebookInstagram et YouTube.

-30-

Pour obtenir plus de renseignements:

James Cartwright

Gestionnaire de la haute performance

613.715 0727

jcartwright@canoekayak.ca