Équipe Canada s’implique pour appuyer l’équipe de l’Ukraine

CKC
Home  »  Community News  »  CKC
Sep
6
CKC
Équipe Canada s’implique pour appuyer l’équipe de l’Ukraine
Non classifié(e)
0

Les championnats du monde de canoë de vitesse de la FIC 2022 ont été couronnés de succès avec plusieurs performances de podium pour le Canada : un total de 8 médailles, dont 3 d’or. Les médailles brillent de tous les éclats, mais la générosité des Canadiens a brillé encore plus grâce à plusieurs organismes partenaires qui se sont impliqués pour aider l’équipe de l’Ukraine. De la logistique au financement en passant par les commanditaires, tous ont mis la main à la pâte à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse.

Avant les championnats du monde, Canoe Kayak Canada a travaillé en partenariat avec plusieurs organisations pour faciliter les déplacements, l’hébergement et la participation à la compétition de l’équipe ukrainienne et lui offrir un soutien financier.

« C’était vraiment important pour nous de les sortir de cette situation terrible pour qu’ils puissent s’entraîner, se reposer et participer à la compétition. C’est un appui massif de Canadiens envers les Ukrainiens et nous sommes fiers d’avoir pu les aider, » explique Casey Wade, chef de la direction de Canoe Kayak Canada.

Canoe Kayak Canada (CKC) a géré toute la logistique aérienne et terrestre de l’équipe ukrainienne grâce à l’appui généreux du gouvernement provincial de la Nouvelle-Écosse. Plusieurs clubs locaux, ainsi que nos partenaires en équipement, Nelo et Plastex, ont aidé en fournissant des bateaux et de l’équipement. Merci à tous les clubs de la division de l’Atlantique qui ont fourni cette aide essentielle.

Nous remercions également le cabinet juridique McInnes Cooper (commanditaire de Canoe 22) et le gouvernement fédéral – Darren Fisher, député de Dartmouth, qui ont aidé à s’assurer que l’équipe ukrainienne arrive au Canada en toute sécurité. L’université Dalhousie a parrainé l’hébergement de l’équipe, Aramark Canada a fourni les repas et Canoe 22 a facilité l’inscription aux épreuves pour les athlètes ukrainiens. La municipalité régionale d’Halifax et Need-A-Lift Inc. ont également fourni des services essentiels pour les membres de l’équipe.

Pour démontrer sa solidarité, CKC a lancé une campagne de financement en vendant des chandails de CKC sous le thème de l’Ukraine et tous les profits ont été remis pour appuyer l’équipe ukrainienne.

La générosité de la communauté a continué pendant la compétition avec d’autres entreprises qui se sont impliquées pour faire une différence. Vivoblu et Water for All ont demandé ce qu’ils pouvaient faire pour remettre leurs filtres à eau aux membres de l’équipe ukrainienne.

Water for All travaille partout sur la planète pour venir en aide à ceux qui ont besoin d’eau potable en fournissant des filtres à eau Vivoblu conçus pour être utilisés dans les conditions les plus difficiles.

« Il est difficile de concevoir ce besoin et nous travaillons pour aider autant d’Ukrainiens que possible aussi vite que possible en utilisant toutes les connexions possibles, » dit John DeYoung, président de Water for All. « Cinq filtres peuvent sembler peu, mais ces cinq filtres peuvent aider de 75 à 100 personnes pendant trois ans et chacune de ces personnes a une histoire, une famille et une vie remplie de rêves qu’ils veulent réaliser. Nous sommes très reconnaissants que Canoe Kayak Canada nous ait permis de remettre ces filtres directement à l’équipe de l’Ukraine. »

L’équipe de l’Ukraine a remporté un total de 5 médailles, soit deux d’or, une d’argent et deux de bronze. Ils ramèneront cependant au pays bien plus que des médailles : ils rapportent également de l’espoir et des histoires sur la générosité du reste du monde.

Août
19
CKC
Annonce de l’équipe canadienne des championnats du monde universitaires de canoë 2022
Non classifié(e)
0

ONTARIO (18 août 2022) – Canoe Kayak Canada (CKC) est ravi d’annoncer l’équipe canadienne des championnats du monde universitaires de canoë 2022 à Bydgoszcz, en Pologne, du 16 au 18 septembre.

Treize étudiants-athlètes de partout au pays vont représenter le Canada le mois prochain au Brdyujście Regatta Course, reconnu comme étant le plus ancien parcours en Pologne.

Pour plus d’information sur les championnats universitaires de canoë de vitesse FISU, cliquez ici. 

ÉQUIPES DES CHAMPIONNATS DU MONDE UNIVERSITAIRE 2022 

Discipline Athlète Club
Canoë masculin Édouard Beaumier Club de Canoë-Kayak de Vitesse de Trois Rivières
Canoë masculin Foster Salpeter Pointe Claire Canoe Club
Canoë masculin Lucas Stringer Mississauga Canoe Club
Kayak masculin David Stewart Richmond Hill Canoe Club
Kayak masculin Justin Lavigne Pointe Claire Canoe Club
Kayak masculin Vincent Jourdenais Club de Canoë-Kayak de Vitesse de Trois Rivières
Canoë féminin Amelia Wojtyk Rideau Canoe Club
Canoë féminin Evie McDonald Rideau Canoe Club
Canoë féminin Jessica Mackay Maskwa Aquatic Club
Kayak féminin Anna Negulic Maskwa Aquatic Club
Kayak féminin Annah Mbongo Senobe Aquatic Club
Kayak féminin Lily Baert Senobe Aquatic Club
Kayak féminin Jessica Hogg Senobe Aquatic Club

Entraîneurs

Les entraîneurs suivants ont été sélectionnés pour encadrer les équipes suivantes :

Équipe des championnats du monde universitaires

  • Rowan Hardy-Kavanagh

Championnats du monde JR/U23

  • Cheyanne Farquharson
  • Liza Racine

Espoirs Olympiques

  • Dominic Gomez-Granger
  • Doug Tutty
  • Marie Rousseau-Demers

 

Août
7
CKC
Le Canada au sommet du podium aux Championnats du monde de canoë et de paracanoë de vitesse
Non classifié(e)
0

Katie Vincent couronnée triple championne du monde

Dartmouth, N.-É. (7 août 2022) – Le Canada a décroché cinq médailles, notamment trois médailles d’or, dimanche à la dernière journée des Championnats du monde de canoë et de paracanoë de vitesse de l’ICF 2022 à Lake Banook près de Dartmouth en Nouvelle-Écosse.

Médaillée de bronze olympique des Jeux de Tokyo, Katie Vincent (Mississauga Canoe Club) a été couronnée championne du monde à trois occasions aujourd’hui devant une foule locale. Bien qu’elle ait raté le podium de l’épreuve du C1 200 m, terminant au cinquième rang, elle a rebondi avec aplomb à l’épreuve mixte du C2 500 m pour décrocher l’or avec son partenaire Connor Fitzpatrick (Senobe Aquatic Club). Trente minutes plus tard, Katie a remporté une deuxième médaille d’or avec l’équipage du C4 500 m, aux côtés de ses coéquipières de moins de 23 ans Sophia Jensen (Cascades), Julia Lilley-Osende (Mic Mac Aquatic Club) et Sloan Mackenzie (Cheema Aquatic Club). Fait remarquable, Katie était de retour pour une dernière course, soit l’exigeante épreuve de 5000 m où elle a gagné sa troisième médaille d’or de la journée.

« Ce fut une des plus belles expériences que j’ai vécues avec tant de souvenirs amassés tout au long de la semaine puis aujourd’hui, a indiqué Vincent. Les 200 derniers mètres ont été tellement emballants et tellement incroyables devant cette foule locale enflammée. (Les partisans) deviennent le carburant qui alimente notre feu et ils nous transportent jusqu’à la ligne d’arrivée. »

Âgée de 20 ans, Sophia Jensen a remporté ses premières médailles des Championnats du monde seniors, soit l’argent au C2 500 m, puis l’or avec l’équipage du C4 500 m. »

« J’ai foncé autant que j’ai pu et je me doutais que je serais au plus fort de la course, sans savoir que je luttais pour une des deux premières places, a déclaré Jensen. Ces athlètes sont tellement fortes et c’était vraiment amusant de rivaliser avec elles. Je pouvais entendre les partisans canadiens et je n’ai pas lâché, ne voulant pas les décevoir. Je n’oublierai jamais ce moment. »

Les pagayeurs locaux, Craig Spence (Cheema Aquatic Club) et Bret Himmelman (Maskwa Aquatic Club) ont remporté la médaille de bronze du C2 1000 m devant les spectateurs de Lake Banook.

« C’est incroyable. J’ai grandi ici, j’y pagaie depuis que j’ai cinq ans alors c’est un rêve qui se réalise, a indiqué Spence. Ma famille, mes amis, mes entraîneurs et tous ceux qui m’ont appuyé tout au long de ma carrière étaient ici avec moi alors ça ne pouvait pas mieux tomber. »

« C’est quelque chose dont je rêve depuis qu’ils ont annoncé la tenue de cet événement il y a quatre ans. Quel sentiment incroyable », a renchéri Himmelman.

Équipe Canada conclut ces Championnats du monde de l’ICF 2022 à Dartmouth en Nouvelle-Écosse avec un total de huit médailles, soit trois d’or, deux d’argent et trois de bronze, en plus de nombreux résultats parmi les cinq meilleurs dans les disciplines de canoë, de kayak et de paracanoë.

Sommaire des résultats

Août
6
CKC
Deux médailles de bronze pour le Canada aux Championnats du monde de canoë et de paracanoë de vitesse
Non classifié(e)
0

Dartmouth, N.-É. (6 août 2022) – Le Canada a décroché deux médailles de bronze aux Championnats du monde de canoë et de paracanoë de vitesse de l’ICF 2022 à Lake Banook près de Dartmouth en Nouvelle-Écosse.

La double Olympienne Andréanne Langlois (Club de canoë-kayak de vitesse de Trois-Rivières) et Toshka Besharah-Hrebacka (Rideau Canoe Club) ont célébré leur nouveau partenariat au kayak féminin aujourd’hui en remportant la médaille de bronze de l’épreuve du K2 200 m.

Âgée de 19 ans, Toshka dispute sa première compétition internationale senior tout en inspirant une coéquipière vétérane qui redécouvre une passion pour le pagayage.

« Nous apprenons chacun des choses différentes l’une de l’autre, a déclaré Langlois, âgée de 29 ans. Cette rencontre a rallumé la flamme en moi qui se perd parfois dans le sport quand tu oublies combien il est amusant de pagayer. Pour cela, je suis très reconnaissante à l’endroit de Toshka. »

Les deux pagayeurs ont participé à l’épreuve de K4 500 m une heure avant leur performance qui les a conduites sur la troisième marche du podium en K2.

« Le court intervalle entre les deux épreuves n’a pas été aussi difficile que prévu, a déclaré Besharah-Hrebacka. Nous entretenons toutes les deux une assurance immense dans notre équipage et dans nos capacités d’exécuter une course de 200 m. Le plus grand défi était de nous calmer de tout cet engouement avant notre prochaine course.»

Le duo sera de retour sur la ligne de départ dimanche pour disputer la finale A du K2 500 m à 12 h 47.

La Paralympienne canadienne Brianna Hennessy (Ottawa River Canoe Club) a décroché une deuxième médaille à Dartmouth, cette fois une médaille de bronze au KL1 200 m. Rappelons que Brianna a aussi remporté une médaille d’argent au VL2 200 m vendredi.

À Tokyo, le meilleur résultat de Hennessy a été une cinquième place au VL2 200 m, à seulement 1,05 seconde du podium.

« Je ne crois pas le réaliser encore et il me faudra certainement quelques jours, a indiqué Hennessy. Je suis reconnue pour être un peu lente au départ et mes entraîneurs me qualifient de spécialiste des remontées. C’est donc dans les 100 derniers mètres que je fonce et que je rattrape toutes ces athlètes incroyables ici. Je suis vraiment touché et je n’arrive pas à croire ce que j’ai réalisé. »

Équipe Canada sera impliquée dans 15 finales, dimanche, dernière journée de courses des Championnats du monde à Lake Banook. Une diffusion en direct est offerte sur CBC Sports et Planet Canoe (add links)

Résultats

Comment suivre

Calendrier

Guide média

Webdiffusion en direct

Media:

Colleen Coderre
ccoderre@canoekayak.ca

Août
5
CKC
L’argent pour le Canada aux Championnats du monde de paracanoë de vitesse
Non classifié(e)
0

Dartmouth, N.-É. (5 août 2022) – La Canadienne Brianna Hennessy (Ottawa River Canoe Club) a décroché une médaille d’argent vendredi à l’épreuve de VL2 200 m de paracanoë aux Championnats du monde de canoë de vitesse et de paracanoë à Lake Banook.

Brianna a franchi la ligne d’arrivée en 1:01.42, soit deux secondes derrière la médaillée d’or et championne paralympique Emma Wiggs de la Grande-Bretagne.

« Je suis sans mot, a dit Hennessy. Je suis seulement fière de l’équipe qui m’entoure et que veux dédier cette course à mon club et à tous les jeunes à la maison qui m’appuient dès le début. Je suis heureux de pouvoir remporter cette médaille pour notre pays. Je suis très touchée. »

À Tokyo, le meilleur résultat de Hennessy a été une cinquième place au VL2 200 m, à seulement 1,05 seconde du podium. La para-athlète multisport et Paralympienne tentera d’ajouter à sa récolte samedi en finale du KL1 200 m à compter de 10 h 20 (HA).

Sa coéquipière de paracanoë Erica Scarff (Mississauga Canoe Club) a pris le quatrième rang au VL3 200 m vendredi, tandis que Gabriel Ferron-Bouius (Rideau Canoe Club) a terminé troisième de la finale B au KL3 200 m.

Des Canadiens seront en action dans plusieurs finales A samedi à Lake Banook :

KL1 200 m femmes – Brianna Hennessy

VL2 200 m hommes – Mathieu St. Pierre

K4 500 m hommes – Besharah/Langlois/Davison/Melanson

K4 500 m hommes – Lavigne/Matveev/McTavish/Poulin

C2 500 m femmes– Katie Vincent/Sloan Mackenzie

K2 200 m femmes – Andréanne Langlois/ Toshka Besharah-Hrebacka

C2 200 m femmes– Sophia Jensen/Julia Osende

C1 1000 m femmes – Jacy Grant

La compétition prendra fin le dimanche 7 août avec d’autres occasions de podium au menu pour Équipe Canada dans les épreuves de canoë et de kayak. 

Comment suivre

Calendrier

Guide média

Webdiffusion en direct

 

Août
2
CKC
Comment suivre Équipe Canada
Non classifié(e)
0

Dartmouth, Nouvelle-Écosse (2 août 2022) – Les meilleurs pagayeurs canadiens de vitesse et de paracanoë se retrouveront sur la ligne de départ de Lake Banook pour l’événement le plus attendu de l’année, l’édition 2022 des Championnats du monde de canoë de l’ICF, du mercredi 3 août au dimanche 7 août. L’événement mettra en vitrine les meilleurs athlètes de vitesse dans les catégories olympiques et paralympiques. Pour la première fois aux Championnats du monde de l’ICF, des épreuves de démonstration du programme PaddleALL seront aussi au menu de la compétition.

Équipe Canada compte un solide groupe d’athlètes qui pagaieront à la maison cette semaine, notamment de nombreux Olympiens et Paralympiens de Tokyo 2020 qui vont tenter de monter sur le podium. Rappelons qu’Équipe Canada a remporté 11 médailles à la Coupe du monde de l’ICF à Cracovie, en Pologne au mois de mai 2022.

« C’est vraiment palpitant de faire partie de l’équipe hôte cette année aux Championnats du monde à Lake Banook, indique Katie Vincent, médaillée de bronze olympique. J’espère que l’ensemble de l’équipe saura poursuivre sur le rythme de nos réussites sur le circuit de la Coupe du monde et créer de souvenirs qui inspireront la prochaine génération de pagayeurs de partout au Canada! »

Le programme de l’événement comprend des courses dans les catégories féminines, masculines et de paracanoë en canoë et en kayak, en skiff, en duo et à quatre. Pas moins de 32 finales seront au menu sur les distances de 200 m, 500 m, 1000 m et 5000 m.

Quoi:

Championnats du monde de canoë de vitesse de l’ICF

Quand:

Mercredi 3 août
Jeudi 4 août
Vendredi 5 août
Horaire des courses ici

Où:

Lake Banook
Dartmouth, Nouvelle-Écosse

Comment suivre l’événement

Horaire

Guide média

Webdiffusion en direct

Pour plus d’informations :

Colleen Coderre
Responsable des communications
ccoderre@canoekayak.ca

Juil
26
CKC
CKC est en deuil suite au décès de Jean Asselin
Non classifié(e)
0

C’est avec une grande tristesse que Canoe Kayak Canada a appris le décès de Jean Asselin, président du club de canotage de Shawinigan

Jean a joué un rôle essentiel dans le développement et la croissance incroyable du club à Shawinigan et il était président du comité organisateur des championnats canadiens 2022présentés en août par le club sur la rivière Saint-Maurice. Son dévouement pour accueillir les championnats canadiens à Shawinigan en montrant ce que le sport avait à apporter à la communauté et ce que la région a à apporter au sport était contagieux.

Avec un sourire, un sens de l’humour incroyable et un engagement envers la croissance du sport à tous les âges et pour toutes les capacités, Jean était un membre extraordinaire de notre communauté de canoë-kayak et il va nous manquer lors des championnats canadiens dans quelques semaines.

Canoe Kayak Canada offre ses sincères condoléances à la femme de Jean, Julie, à ses deux fils, Jérôme et Jacob, et à tous ceux qui ont travaillé avec lui à Shawinigan et dans la région de la Mauricie.

L’avis de décès et les détails concernant ses funérailles se trouvent ici.

Juin
23
CKC
Les Essais de l’équipe nationale de CKC sont de retour au Bassin olympique
Non classifié(e)
0

MONTRÉAL, QUÉBEC (23 juin 2022) – Les meilleurs pagayeurs de canoë et de paracanoë de vitesse du Canada se retrouveront sur la ligne de départ au Bassin olympique pour les deuxièmes essais de l’équipe nationale du vendredi 24 juin au lundi 27 juin. La compétition mettra en vedette les meilleurs athlètes de vitesse au pays dans ce dernier test pour déterminer ceux qui représenteront le Canada sur la scène internationale cet été, incluant lors des championnats du monde de canoë et de paracanoë de vitesse à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, au mois d’août.

Près de 300 athlètes de U16 à senior vont tenter d’être sélectionnés pour les équipes nationales de vitesse de CKC : les équipes des championnats du monde seniors, championnats du monde U23, championnats du monde juniors et Espoirs olympiques.

L’équipe de vitesse senior est de retour en action cette fin de semaine après sa récolte de 11 médailles à la coupe du monde canoë et de paracanoë de vitesse de la FIC à Poznan, en Pologne. La compétition sert de qualification et est une exigence de sélection pour être nommé sur l’équipe canadienne des championnats du monde seniors.

« C’est génial d’être de retour au Bassin à Montréal avec des essais d’équipe complets après une pause de trois ans pendant la pandémie de COVID, » se réjouit Ian Mortimer, directeur technique de CKC. « Je suis fier de tous nos athlètes et de nos entraîneurs qui repoussent leurs limites pour être au sommet lors des Essais, ce sera excitant de les regarder pendant la fin de semaine. »

La diffusion en direct sera offerte sur la chaîne YouTube pour les finales A du vendredi 24 juin au lundi 27 juin avec les commentaires de la double médaillée olympique de Tokyo Laurence Vincent Lapointe et Pierre Luc Laliberté, ancien membre de l’équipe nationale de vitesse.

Ces derniers essais serviront sélection pour les compétitions internationales suivantes :

Championnats du monde de canoë et paracanoë de vitesse de la FIC 2022
Dartmouth, Nouvelle-Écosse
3-7 août 2022

Championnats du monde juniors/U23 de canoë de vitesse de la FIC 2022
Szeged, Hongrie
31 août-4 septembre 2022

Régate des espoirs olympiques 2022
Bratislava, Slovaquie
8-11 septembre 2022

Toutes les équipes internationales de CKC seront annoncées pendant la semaine du 4 au 8 juillet 2022.

Quoi :

Essais de l’équipe nationale canoë et paracanoë de vitesse #2 CKC

Quand :

Vendredi 24 juin
Samedi 25 juin
Dimanche 26 juin
Lundi 27 juin

Voyez l’horaire ici

Où :

Parc Jean Drapeau – Bassin olympique
Montréal, QC

Comment suivre:

Téléchargez l’application immediaC de CKC sur votre téléphone intelligent ou votre tablette pour voir les athlètes, les tirages et les résultats en direct.

Allez sur la chaîne YouTube de CKC pour voir toutes les courses en direct sur Livestream.

Mai
29
CKC
Le Canada fait le plein de médailles à la Coupe du monde de canoë et de paracanoë de vitesse de l’ICF
Non classifié(e)
0

Le Canada a remporté 11 médailles ce weekend dans le cadre de la deuxième et dernière rencontre de Coupe du monde de canoë et de paracanoë de vitesse de l’ICF cette saison.

La médaillée de bronze olympique Katie Vincent a démontré qu’elle était encore au sommet de son art en remportant quatre médailles dimanche, notamment l’argent au C-1 200 m. Katie est aussi montée sur la plus haute marche du podium de la nouvelle épreuve du C-4 500 m, l’argent dans l’épreuve de longue distance de 5 km et l’argent au C-2 500 m mixte avec son coéquipier Connor Fitzpatrick. Elle a aussi pris le quatrième rang au C-2 500 m féminin avec sa coéquipière Sloan Mackenzie.

Sophia Jensen a aussi décroché l’or au sein de l’embarcation du C-4 500 m avec Katie, Sloan Mackenzie et Julia Lilley Osende, complétant une excellente prestation à la Coupe du monde avec une récolte de trois médailles. Elle a aussi remporté l’or du C-2 500 m mixte avec son coéquipier Alix Plomteux et le bronze du C-1 200 m derrière sa compatriote Katie Vincent.

Craig Spence et Bret Himmelman ont remporté une des dernières médailles en jeu dans la journée, terminant au troisième rang du C-2 1000 m.

Plusieurs courses notoires ont conduit des Canadiens au pied du podium, notamment Connor Fitzpatrick (C-1 1000 m masculin), Pierre Luc Poulin et Simon McTavish (K-2 500 m masculin) et l’équipe masculine du K-4 500 m, composée de Pierre Luc, Simon, Nick Matveev et Laurent Lavigne.

Équipe Canada a aussi démontré une belle solidité dans les épreuves de paracanoë alors que trois Canadiens ont remporté quatre médailles samedi. Mathieu St-Pierre a dominé sa course du VL 200 m pour remporter l’or. Erica Scarff a décroché l’or avec sa coéquipière Brianna Hennessy au VL3 200 m, en plus de l’argent au VL2 200 m et le bronze au KL1 200 m.

L’équipe canadienne rentrera maintenant au pays et entamera ses préparatifs en vue des Essais de l’équipe nationale, du 24 au 27 juin à Montréal. Cet événement servira aux qualifications pour les Championnats du monde de canoë de vitesse de l’ICF, qui seront présentés au Canada (Dartmouth, Nouvelle-Écosse), au mois d’août.

Résultats

Site Web de l’événement

Mai
25
CKC
Entraîneur(e) adjoint(e) de l’équipe nationale – Contrat temporaire de remplacement
Non classifié(e)
0

Afin de refléter l’engagement de CKC envers l’inclusion, qui est l’une des valeurs fondamentales dans notre Plan stratégique 2024, nous continuons à chercher des personnes de groupes sous-représentés pour pourvoir les postes techniques au sein de notre organisation. De plus, notre engagement à respecter les normes et politiques de sport sécuritaire demande souvent la présence de personnes en autorité qui s’identifient comme homme ou femme dans un contexte d’entraînement, CKC cherche donc à combler ce poste avec une personne qui s’identifie en tant que femme. Vous pouvez envoyer toute question concernant ce mandat à Ian Mortimer, directeur du développement – imortimer@canoekayak.ca.

Il s’agit d’un poste à durée déterminée pour remplacer pendant un congé, facilité par un partenariat entre Canoe Kayak Canada (CKC) et le Centre canadien du sport atlantique (CCSA). Le mandat sera du 20 juin 2022 au 1er février 2023.

Compétences

  • Être un(e) entraîneur(e) ayant un bon palmarès en tant qu’entraîneur(e) d’athlètes aux niveaux national et/ou international, et/ou avoir une grande expérience en tant qu’athlète au niveau international.
  • Avoir une excellente compréhension du DLTA pour les athlètes de canoë-kayak, plus particulièrement pour l’identification et le développement de la prochaine génération d’athlètes ayant un potentiel de remporter des médailles.
  • Démontrer qu’il (elle) sait bien travailler en équipe et posséder d’excellentes compétences relationnelles, de planification, de gestion et d’organisation et pouvoir motiver et inspirer son équipe.
  • Posséder de solides compétences orales et écrites.
  • La capacité à travailler dans les deux langues officielles est un atout.
  • Faire preuve d’innovation et utiliser l’expérience et les connaissances d’autres sports ou d’autres domaines pour atteindre l’excellence.
  • Savoir s’adapter et faire preuve d’engagement, de motivation et d’innovation.
  • Posséder des connaissances en informatique et en logiciel d’entraînement.

Description du poste

Date limite: 3 Juin – Ian Mortimer – imortimer@canoekayak.ca

Avr
29
CKC
Des pionnières canadiennes annoncent leur retraite
Non classifié(e)
0

Les premières Canadiennes de l’histoire à pagayer sur un parcours olympique ont officiellement annoncé leur retraite. Laurence Vincent Lapointe (vitesse) et Haley Daniels (slalom) ont récemment pris du recul par rapport au sport d’élite; elles y laissent une marque indélébile et ont inspiré la génération à venir.

Le canoë féminin a fait ses débuts olympiques lors des Jeux reportés de Tokyo 2020, plus de 80 ans après l’ajout du canoë masculin au programme olympique en 1936. Haley et Laurence faisaient partie de ceux qui faisaient pression partout au monde pour que les femmes puissent participer aux Jeux olympiques.

Laurence a été la toute première médaillée d’or en 2010 lorsque ces épreuves ont été ajoutées aux championnats du monde de la FIC. Elle a ensuite remporté plusieurs titres de championne du monde dans son parcours vers une médaille d’argent olympique (500 m C1) et une de bronze (500 m C2) avec sa partenaire Katie Vincent à Tokyo. Ce fut un parcours unique et rempli de défis pour arriver au succès.

Laurence l’a exprimé dans son annonce de retraite en disant : « J’ai réussi à accomplir tout ce que je voulais faire en allant aux Jeux olympiques et en voyant finalement les femmes participer en canoë. Merci à tous ceux qui ont contribué à mon succès. »

Haley Daniels est également une grande pionnière qui se battait pour l’équité des genres en canoë féminin et elle appuie activement la décision de son père d’annoncer publiquement sa transition en tant que femme transgenre qui s’appelle Kimberly.

« Mon mantra dans tout ce processus a été de rester ouverte d’esprit et honnête, » explique Daniels. « Je n’ai qu’une famille et qu’un seul père, alors il était naturel pour moi de lui offrir mon appui dans sa transition et d’entamer ce nouveau parcours ensemble. »

Kimberly est devenue une officielle internationale certifiée en slalom et a été choisie en tant que juge olympique à Tokyo 2020. Kimberly a été la première femme ouvertement transgenre à être juge lors des Jeux olympiques.

« De me trouver sur la ligne de départ des Jeux olympiques lors desquels le canoë féminin a fait ses débuts pour l’équité des genres est ma plus grande fierté, » se réjouit Daniels sur Instagram. « Nous nous sommes battues pour un héritage pour les prochaines femmes en sport et je ne peux m’empêcher de sourire en y pensant. »

CKC félicite Haley et Laurence suite à l’annonce de leur retraite. Nous sommes heureux de célébrer et d’annoncer la retraite d’autres olympiens au cours des prochains mois.

Mar
31
CKC
CKC accueille de nouvelles employées au sein de son équipe
Non classifié(e)
0

Canoe Kayak Canada (CKC) est ravie d’accueillir Jessica Kenney et Emmalee Nother parmi les membres de son équipe. Jessica sera la nouvelle gestionnaire de projet pour le développement des programmes nationaux et les événements et Emmalee se joindra à l’équipe en tant que coordonnatrice des communications.

« Nous sommes très heureux que Jessica et Emmalee se joignent à notre équipe, » commente Casey Wade, chef de la direction de Canoe Kayak Canada. « Les deux apportent une expérience, de l’énergie et des compétences incroyables qui vont aider à consolider notre engagement et notre capacité à diriger et à appuyer le canotage au Canada à tous les niveaux ainsi qu’à l’étranger. »

Jessica sera responsable de coordonner et de gérer la prestation des programmes de développement domestique et des compétitions en lien avec la planification, le budget, l’exécution, la communication, le suivi et l’évaluation des programmes en partenariat avec d’autres membres clés du personnel. Jessica travaillera en étroite collaboration avec Kenna Robins, gestionnaire du développement des programmes nationaux, ainsi que l’équipe de direction et d’autres membres du personnel.

« Je suis ravie de me joindre à CKC et à la communauté de canotage au Canada, » dit Kenney. « J’ai hâte de travailler avec Kenna et le reste de l’équipe pour continuer l’excellent travail pour lequel CKC est connu tout en aidant à développer les programmes nationaux. »

Jessica compte une grande expérience grâce à son dernier poste au sein du Comité paralympique canadien. En tant que coordonnatrice principale des activités et de la prestation des Jeux, Jessica a effectué la prestation des services de voyage et de l’inscription aux Jeux pour les Jeux paralympiques de Tokyo 2020 et les Jeux paralympiques d’hiver de Beijing 2022. Jessica a également été la coordonnatrice principale des campagnes de financement à la Fondation paralympique canadienne. Avant de travailler pour le Comité paralympique canadien, elle s’occupait des opérations satellites aux Jeux du Canada 2019 à Red Deer, où elle gérait les plateaux de compétition, l’hébergement et les activités reliées aux compétitions de trois plateaux de compétition.

« Nous avons très hâte que Jessica fasse partie de l’équipe, » dit Kenna Robins, gestionnaire du développement des programmes nationaux. « En tant que gestionnaire de projet certifiée, elle possède une grande expérience en gestion de projet et de bénévoles et en prestation d’événements réussis. L’attitude positive de Jessica et ses excellentes compétences en service à la clientèle seront certainement des grands atouts pour CKC et notre communauté. »

Emmalee Nother se joint à l’équipe de CKC en tant que coordonnatrice des communications. Elle travaillera étroitement avec Colleen Coderre, la responsable des communications, ainsi que l’équipe de direction. Emmalee va appuyer les communications de CKC, incluant les communications concernant les compétitions, les relations avec les médias et la stratégie numérique.

« Je suis très excitée et reconnaissance de cette opportunité de travailler avec Colleen et l’équipe de CKC, » dit Nother. « J’ai très hâte de partager avec passion et détermination les histoires incroyables de nos athlètes et de notre sport pour faire grandir la communauté de canotage. »

Dans son dernier poste de gestionnaire des communications numériques pour Alpine Ontario Alpin, Emmalee a développé une stratégie solide de marketing numérique qui a entraîné une croissance et un engagement importants pour l’organisation et leurs partenaires. Dans son précédent poste à la Fondation olympique canadienne, Emmalee a géré le marketing et les communications pour les donateurs et cultivé de nouvelles relations profitables qui ont aidé Équipe Canada à participer à deux Jeux olympiques, dont les Jeux olympiques de Tokyo 2020. Emmalee était également une joueuse importante dans le lancement de plusieurs campagnes de marketing numérique à la Fondation, dont 5à8, la plus grande campagne de financement numérique jamais organisée par la fondation avec une couverture médiatique internationale.

« Emmalee représente le parfait équilibre de passion et d’expérience pour ce poste, » se réjouit Colleen Coderre, responsable des communications de CKC. « Elle est très compétente, très motivée et elle apporte une énergie et une attitude formidables à l’équipe. J’ai très hâte de travailler avec Emmalee pour élever notre stratégie de communication. »

Nous accueillerons officiellement Emmalee dans l’équipe à son entrée en poste le 4 avril 2022. Nous avons également hâte d’accueillir Jessica le 19 avril 2022.

Mar
1
CKC
DÉCLARATION de CKC et C22
Non classifié(e)
0

Ottawa, ON (1er mars2022) – Canoe Kayak Canada et Canoe ‘22 Society, organisateurs des championnats du monde de canoë de vitesse et paracanoë 2022 de la FIC, appuient la décision de la Fédération internationale de canoë (FIC) concernant la suspension de tous les athlètes et officiels Russes et Bélarusses.

Nous nous joignons aux côtés du Comité olympique canadien et du Comité paralympique canadien pour condamner fortement l’attaque contre l’état souverain de l’Ukraine par le gouvernement russe, qui est actuellement appuyé par le gouvernement bélarusse.

Nous ajoutons notre voix aux appels à la paix ainsi qu’à la demande du retrait immédiat de l’armée russe en Ukraine. Nos pensées sont avec le peuple ukrainien ainsi que les communautés d’athlètes, d’entraîneurs et de membres du personnel qui ont des amis ou des membres de la famille affectés par ces événements terribles.

Communiqué de la FIC – 1er mars 2022

Fév
25
CKC
Appel à candidatures – Comité de haute performance de slalom
Non classifié(e)
0

Canoe Kayak Canada est à la recherche de deux bénévoles qui désirent s’impliquer dans le comité de haute performance de slalom en tant qu’administrateurs; il s’agit de membres ayant droit de vote au sein du comité. Le conseil de course en eau vive a récemment mis à jour le mandat du comité et a ajouté un sixième membre ayant droit de vote. Le mandat révisé indique également que le comité, dans la mesure du possible, doit être composé de membres qui représentent les régions et les genres. De plus, le comité encourage les personnes provenant de communautés sous-représentées à répondre à cet appel.

Le CHP de slalom se rencontre au moins deux fois par année par téléphone ou vidéoconférence. Le principal objectif du comité est de fournir des directives techniques sur la discipline de slalom et les programmes de haute performance et, par conséquent, fonctionne avec un haut niveau d’autonomie sur les questions techniques spécifiques à la discipline de slalom.

Tous les candidats doivent répondre critères suivants :

  • Être âgés de 18 ans ou plus
  • Être membre en règle de Canoe Kayak Canada

De plus, les candidats idéaux doivent avoir :

  • Une grande connaissance des programmes de haute performance en eau vive et du système sportif canadien en lien avec la discipline
  • De l’expérience de travail au sein des comités bénévoles
  • D’excellentes aptitudes de leadership et de communication
  • La capacité de travailler dans les deux langues officielles est un atout.

Veuillez envoyer les formulaires remplis et un CV soulignant les aptitudes et qualifications pertinentes à James Cartwright par courriel au jcartwright@canoekayak.ca avant le 7 mars 2022.

Jan
25
CKC
Canoe Kayak Canada participe au lancement d’une nouvelle saison du Camp des recrues RBC
Non classifié(e)
0

Les athlètes canadiens âgés de 14 à 25 ans ont la chance d’être recrutés par neuf sports d’Équipe Canada, dont Canoe Kayak Canada, gratuitement.

TORONTO, 25 janvier 2022 — Le Camp des recrues RBC a remporté l’or aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 lorsque les anciens participants Avalon Wasteney et Kelsey Mitchell sont devenues championnes olympiques. Alors que les anciens du programme se préparent à entrer en scène aux Jeux olympiques de Beijing 2022, le Camp des recrues RBC reprend ses recherches pour trouver la prochaine cohorte d’athlètes olympiques.

Le Camp des recrues RBC est un programme national d’identification de talent dont la mission est de trouver et de financer l’entraînement des futurs olympiens canadiens. Canoe Kayak Canada, qui est l’un de neuf organismes nationaux de sport, est partenaire du Camp des recrues RBC depuis ses débuts.

« Le Camp des recrues RBC vient changer la donne et il s’agit d’un exemple de la vie réelle de la façon dont un partenaire d’Équipe Canada peut changer le destin des jeunes athlètes canadiens, » commente David Shoemaker, chef de la direction et secrétaire général du Comité olympique canadien. « C’est un programme incroyable qui fait des rêves olympiques une réalité. Nous sommes ravis de voir que le programme est de retour pour une septième année et nous avons très hâte de voir les anciens du Camp des recrues RBC participer à Beijing 2022 dans quelques semaines. Nous savons qu’Équipe Canada inspire les Canadiens à Être olympique et nous encourageons fortement les jeunes canadiens à profiter de cette opportunité gratuite pour donner un élan à leurs efforts pour Paris 2024, Milan Cortina 2026 et au-delà afin d’inspirer à leur tour la prochaine génération de champions. »

La septième année du programme, qui commencera au printemps, prévoit un retour aux événements de qualification gratuits en personne partout au pays (dans le respect des protocoles de sécurité et de santé publique) en plus des options de tests virtuels.

Lors de chaque épreuve de qualification, les participants vont réaliser des tests de vitesse, de force, de puissance et d’endurance devant les organismes nationaux de sport participants. Les athlètes considérés comme ayant un fort potentiel de haute performance seront invités à réaliser des tests supplémentaires spécifiques à un sport. Les meilleurs athlètes seront sélectionnés comme Futurs Olympiens RBC et reçoivent du financement, du mentorat et d’autres ressources pour poursuivre leur rêve olympique.

« Le Camp des recrues RBC est conçu pour aider à identifier et à appuyer la prochaine génération d’olympiens et de fournir aux athlètes les ressources de haute performance dont ils ont besoin pour réaliser leur rêve de médaille, » explique Evan MacInnis, directeur technique du Camp des recrues RBC. « Certains participants cherchent à rallumer la flamme d’un rêve olympique dans un sport dans lequel ils d’entraînent déjà tandis que d’autres espèrent être découverts et orientés vers un sport olympique qu’ils n’ont peut-être jamais envisagé, mais ils s’appuient tous sur le talent athlétique pur et la détermination pour attirer l’attention de nos partenaires sportifs et ils sont excités de voir jusqu’où le programme peut les mener. »

Parmi les anciens du Camp des recrues RBC en action à Beijing 2022, on retrouve notamment la médaillée d’or en Coupe du monde Marion Thénault (ski acrobatique – sauts), Miha Fontaine (ski acrobatique – sauts), Mike Evelyn (bobsleigh), Ryan Sommer (bobsleigh) et Sara Villani (bobsleigh).

Vous trouverez plus d’information sur l’inscription et les événements locaux du Camp des recrues RBC sur RBCTrainingGround.ca.

Depuis sa création en 2016, le programme a permis d’évaluer 10 000 athlètes partout au Canada et plus de 1300 athlètes ont été identifiés par des organismes nationaux de sport comme ayant un potentiel olympique (la plupart dans un sport qu’ils n’ont jamais envisagé).

 

Les organismes nationaux de sport partenaires du programme en 2022 sont : Bobsleigh Canada Skeleton; Canoe Kayak Canada; Cycling Canada Cyclisme; Freestyle Ski Canada; Luge Canada; Rowing Canada Aviron, Rugby Canada; Patinage de vitesse Canada; et Volleyball Canada, qui sont tous à la recherche de nouveaux talents à développer.

 

Le Camp des recrues RBC a été développé en partenariat avec le Comité olympique canadien et la Fondation olympique canadienne avec l’appui du Réseau des instituts du sport olympique et paralympique du Canada. En tant que plus ancien partenaire corporatif d’Équipe Canada, RBC est fier de célébrer sa 75e année d’appui du Mouvement olympique.

 

Déc
31
CKC
En mémoire de Bill McKee
Non classifié(e)
0

C’est avec une profonde tristesse que Canoe Kayak Canada souligne le décès de Bill McKee, officiel national et international de longue date, bénévole et dirigeant au sein de la division québécoise de la discipline de vitesse depuis plus de 40 ans.

Bill a amorcé son parcours dans le sport comme pagayeur au sein du Club de canoë Grand Trunk. À la suite de ses années d’athlètes, il devient directeur du Club de canoë de Châteauguay puis officiel avec ses amis de longue date, Peter Mc Cabe et Robin Walsh.

Bill était un officiel certifié de niveau 5 et était régulièrement de service à l’occasion d’événements internationaux, officiant aux Jeux olympiques de 1976 et dans le cadre de 15 Championnats du monde de l’IFC. À la maison, dans le cadre des événements canadiens, il était un incontournable du sport en arbitrant aux Championnats nationaux et dans le cadre de nombreuses régates de division, et ce, chaque année. Bill a été l’officier général de la Division du Québec pendant plus de 30 ans et connaissait très bien l’organisation ainsi que son histoire. On peut lier une grande partie du développement et de la modernisation du sport au Québec à son mandat, ainsi qu’à son dévouement au sport du canoë-kayak qui lui tenait à cœur.

Il se tenait au courant des résultats des athlètes et était un partisan des athlètes prometteurs ainsi que ceux de haut niveau. Bill était aussi un défenseur du volet féminin de notre sport. Par-dessus tout, il a toujours partagé un amour pour le sport et, chaque année aux Championnats nationaux, il était heureux de regarder toutes les courses serrées ainsi que les performances des athlètes sur l’eau.

Bill a été le lauréat du prix R. Edgar Gilbert pour sa contribution à l’arbitrage en 1986. La Division du Québec a aussi fait don d’un trophée aux Championnats nationaux nommé en son honneur, que Bill a remis pour la première fois à la gagnante du C-1 200 m senior féminin en 2018.

Canoe Kayak Canada souhaite offrir ses condoléances à l’épouse de Bill, Frances, à sa famille et à tous ses amis ainsi que ses collègues de la communauté du canotage. Nous ne pouvons pas oublier de remercier Bill et sa famille pour la contribution d’une vie entière au sport du canoë.

 

Déc
16
CKC
REJOINS NOTRE ÉQUIPE
Non classifié(e)
0

Canoe Kayak Canada (CKC) est l’autorité reconnue par la Fédération internationale de canoë sur tous les aspects du canotage au Canada, incluant les disciplines olympiques de vitesse et de slalom et la discipline paralympique de paracanoë. Nous visons à être un sport canadien pour les familles, les communautés et les champions.   REJOINS NOTRE ÉQUIPE:

Gestionnaire de projets, Développement du programme national et événements

La date limite: 14 janvier 2022

Coordonnateur(trice) aux communications

La date limite: 14 janvier 2022Si vous possédez la passion et les qualifications requises pour ce poste, veuillez envoyer votre curriculum vitae et une lettre de présentation expliquant clairement pourquoi vous pensez être un(e) bon(ne) candidat(e) pour notre organisation. Seules les personnes sélectionnées pour un entretien seront contactées. Veuillez soumettre votre candidature à cwade@canoekayak.ca

Nov
17
CKC
KC Dalton se joint à CKC à titre d’entraîneure adjointe
Non classifié(e)
0

Canoe Kayak Canada (CKC) est fier d’accueillir KC Dalton (née Fraser) au sein de notre personnel comme entraîneure adjointe basée au Centre de l’Atlantique.

KC Dalton a précédemment dirigé le programme de haute performance au South Niagara Canoe Club où elle était entraîneure-chef. Comme ancienne de l’équipe nationale de canoë de vitesse, Dalton est championne des Jeux panaméricains au K-4 500 m en 2015 et membre de l’équipe olympique des Jeux de Rio en 2016.

Dans ce poste d’entraîneure, KC travaillera avec les athlètes de toutes les disciplines au Centre sportif de l’Atlantique afin de poursuivre l’amélioration de l’environnement d’entraînement de classe mondiale. KC travaillera de près avec les entraîneurs de CKC Chad Brooks et Andreas Dittmer à Halifax en plus de la grande équipe de haute performance au Centre canadien du sport de l’Atlantique.

« Après une belle expérience de travail au sein d’un club, je suis emballée par cette nouvelle occasion de travailler avec les meilleurs athlètes du Canada et partager mes connaissances », a déclaré Dalton.

KC sera une leader importante au sein du personnel d’entraîneurs de CKC et un élément essentiel pour garantir le maintien d’un environnement de classe mondiale au centre à longueur d’année à Halifax, tout en encadrant des athlètes dans le cadre de diverses compétitions internationales et camps au cours de l’année.

« Le niveau technique élevé de KC, son expérience dans le sport et sa mentalité axée sur la performance seront de véritables atouts pour notre communauté de CKC et pour tous les athlètes, a déclaré Ian Mortimer, directeur technique de CKC. Nous avons hâte de la voir se joindre à notre équipe en janvier. »

Ce poste est rendu possible en collaboration avec le Centre canadien du sport de l’Atlantique et nous les remercions pour leur partenariat et leur collaboration continus.

Oct
18
CKC
Andreas Dittmer de retour à la tête du Programme national de canoë de vitesse
Non classifié(e)
0

Canoe Kayak Canada (CKC) est fier d’annoncer le retour de l’entraîneur de classe mondiale, Andreas Dittmer, pour mener le programme canadien de canoë de vitesse en vue des Jeux de Paris 2024 ainsi que les compétitions suivantes.

Dittmer a dirigé l’équipe canadienne de canoë de vitesse pendant plus deux ans avant de prendre le chemin de la maison pour diriger l’équipe masculine allemande de canoë à l’automne 2020.

Au cours de sa carrière d’athlète, Dittmer a dominé la discipline du canoë de vitesse en remportant cinq médailles aux Jeux olympiques, incluant l’or au C-2 1000 m, au C-1 1000 m, et au C-1 500 m, un exploit qui n’a toujours pas été répété dans l’histoire de la discipline. Il est aussi huit fois champion du monde et a remporté un total de 22 médailles de Championnats du monde entre 1991 et 2004.

Dans son ancien rôle d’entraîneur de l’équipe masculine canadienne de canoë, Dittmer a mené ses athlètes à une qualification aux Jeux olympiques en C-2 1000 m, établissant, au passage, un record canadien en C-2 1000 m aux Championnats du monde en 2019. Au cours de son séjour avec l’équipe allemande pendant la saison 2021, Dittmer a mené ses athlètes à l’obtention d’une médaille de bronze à Tokyo en C-2 1000 m masculin, ainsi que des titres de champion du monde chez les seniors en C-1 1000 m.

« Nous sommes très heureux de voir Andreas revenir au sein de notre programme dans ce nouveau rôle à la tête du programme de canoë. Un meneur né, son expérience et son travail d’encadrement dévoué aideront notre équipe à se dépasser à l’entraînement, tout en apportant un amour et une passion pour le sport, qui sont tout aussi inspirants » a dit Ian Mortimer, directeur technique de Canoe Kayak Canada.

« Je suis très reconnaissant de pouvoir poursuivre l’excellent travail au sein de la famille canoë et de kayak au Canada et j’ai vraiment hâte de travailler avec des athlètes motivés qui se joindront à nous dans le but d’atteindre les Jeux olympiques de Paris en 2024. Je suis aussi ravi de travailler avec des entraîneurs ainsi qu’avec un personnel très professionnel et j’ai particulièrement hâte de revenir à la maison, » a dit Dittmer à l’idée de revenir au Canada.

Bien que Dittmer contribuera au programme d’entraînement de nos athlètes à l’automne, il se joindra officiellement à l’équipe le 1er janvier 2022 et travaillera de concert avec l’entraîneur-chef de CKC, Anders Gustafsson, ainsi que le reste de l’équipe d’entraîneurs de canoë-kayak de vitesse en vue de Jeux de Paris 2024.

Oct
8
CKC
Représentant des athlètes
Non classifié(e)
0

Appel à candidatures

Comité de développement national – Représentant(e) des athlètes

Et

Comité national des officiels de course de vitesse – Représentant(e) des athlètes

Canoe Kayak Canada est à la recherche de deux personnes pour faire partie de deux comités en tant que représentant(e) des athlètes :

  1. une personne pour faire partie du comité de développement national (CDN) de course de vitesse en tant que représentant(e) des athlètes, et
  2. une personne pour faire partie du comité national des officiels de vitesse (CNO) en tant que représentant(e) des athlètes.

Ces postes sont essentiels pour fournir le point de vue des athlètes lors des discussions et des prises de décisions de l’organisation.

Veuillez soumettre votre candidature au (à la) président(e) du Comité des athlètes à l’attention de Ben Russell par courriel au benruss@gmail.com avant le 27 octobre 2021.  Le comité des athlètes sera responsable de la sélection finale des candidats.

Oct
8
CKC
Appel à candidatures
Non classifié(e)
0

Appel à candidatures – Discipline de course de vitesse, Président du conseil de course de vitesse, Président du comité de développement national, Et Président du comité haute performance

Canoe Kayak Canada is looking for three individuals to join three committees in the organization:

  1. one individual to join the Sprint Racing Council and fill the role of Chair/Commodore of the Council,
  2. one individual to join the Sprint Racing Council and fill the role of Chair of the Domestic Development Committee, and,
  3. one individual to join the Sprint Racing Council and fill the role of Chair of the High-Performance Committee.

These positions are instrumental in providing leadership to the discussions and decision-making of the organization.

Interested candidates are required to complete the attached form in order to be considered for the position.

Please send applications to Casey Wade, CEO, by email to cwade@canoekayak.ca by October 27th, 2021.

Sep
30
CKC
Journée nationale de la vérité et de la réconciliation
Non classifié(e)
0

Chers membres de CKC,

Nous voulons prendre le temps de souligner la première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. Cette journée honore les enfants perdus et les survivants des pensionnats autochtones, leur famille et leur communauté.

En 2021, Canoe Kayak Canada a travaillé avec son Conseil consultatif des autochtones pour rédiger le document Engager la conversation : le canotage, les autochtones et la réconciliation, qui se veut une ressource pour encourager nos membres à discuter du canotage, des autochtones et de la réconciliation dans notre sport.

Aujourd’hui, nous encourageons nos membres à prendre des mesures en engageant la conversation dans leur communauté. Nous encourageons les personnes qui utilisent la ressource Engager la conversation et réalise les activités à nous envoyer ce que vous avez appris et les résultats de vos conversations pour que nous puissions le publier sur le site Web de CKC afin de partager vos apprentissages avec les autres. Les conversations et le partage de cette éducation sont un premier pas sur le long chemin de la réconciliation.

Nous tenons à remercier du fond du cœur les membres du Conseil consultatif des autochtones pour leur temps et leurs conseils.

Pour toute question ou pour plus d’information, contactez Tyler Lawlor tlawlor@canoekayak.ca.

CKC : Engager la conversation : le canotage, les autochtones et la réconciliation.

Le document est disponible en cliquant sur le lien suivant.

Pour plus de renseignements, veuillez consulter :

Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Les sports et la réconciliation :

Sport

La Commission de vérité et réconciliation :

Commission de vérité et réconciliation

Sep
28
CKC
Trois Canadiens aux Championnats du monde de marathon
Non classifié(e)
0

OTTAWA (Ontario) 28 septembre 2021 — L’équipe de marathon de Canoe Kayak Canada sera en action cette semaine aux Championnats du monde de marathon de canoë de l’ICF 2021 à Bascov en Roumanie.

L’équipe canadienne sera en action du 30 septembre au 3 octobre, dirigée par le chef d’équipe Chris Helyar, président de CKC.

Les Championnats du monde de marathon de canoë sont composés de courses en circuit avec un départ, une fin et une zone de portage dans la même région.

Les athlètes canadiens participeront aux épreuves de courte distance le 30 septembre (environ 9 km) dans les catégories C-1 et K-1. Il y aura une série de vagues préliminaires et les embarcations qualifiées accéderont à la finale. Le parcours pour tous les compétiteurs sera composé de trois tours du circuit.

Les athlètes participeront aussi aux épreuves de longue distance, du 1er au 3 octobre (environ 13 km à 28 km). Le nombre de tours du circuit varie de quatre à huit selon la catégorie de course. Les athlètes seniors devraient compléter la distance dans un chrono d’environ deux heures et quinze minutes.

Rencontrez l’équipe canadienne

K-1 masculin – Andrii Kkainatskyi
Andrii pagaie au Viking Canoe Club (Morin-Heights) et réside à Montréal, au Québec. ANdrii est né en Ukraine où il a commencé à pagayer au kayak à l’âge de 11 ans. Dans les rangs juniors (1999 à 2004), il a remporté plusieurs courses de championnats nationaux de vitesse et de marathon en kayak. Il a ensuite évolué avec les équipes nationales de bateau dragon de l’Ukraine et du Canada.

C-1 masculin – Bret Himmelman
Bret pagaie au Maskwa Aquatic Club de Halifax, en Nouvelle-Écosse et fait partie de l’équipe nationale de canoë de vitesse du Canada. Bret a participé à des courses à l’échelle internationale pour le Canada à la Coupe du monde et dans les rencontres CANAM MEX. Bret participera cette année à ses premiers Championnats du monde de marathon.

C-1 féminin – Marlee MacIntosh.
Marlee pagaie pour le Maskwa Aquatic Club de Halifax, en Nouvelle-Écosse. Marlee a participé aux Championnats du monde de marathon de canoë de l’ICF 2018, remportant l’or de l’épreuve féminine junior de C-1. Elle a aussi représenté le Canada à six occasions en canoë de vitesse et a remporté de nombreuses médailles dans le cadre de championnats canadiens.

Félicitations aux athlètes canadiens de catégorie des maîtres qui ont participé aux Championnats du monde de marathon de canoë des maîtres de l’ICF 2021, les 27 et 28 septembre. Le Canada comptait trois participants qui ont remporté quatre médailles à cette compétition.

C-1 masculin – 65-69 – Chris Helyar – OR
K-1 féminin – 55-59 – Edit Fried – BRONZE
K-2 féminin – 35 + – Edit Fried/Larisa Antonova (Russia) – OR
K-2 mixed – 55-59 – ARGENT
K-1 masculin – 55-59 – Alain Bulaird – 10e place

Pour de plus amples renseignements sur cette compétition, veuillez cliquer ici.

Sep
19
CKC
Katie Vincent – championnats du monde
Non classifié(e)
0

Katie Vincent remporte l’or au C-1 200 m aux Championnats du monde seniors, dimanche. Vincent n’avait jamais remporté une médaille des Championnats du monde seniors à l’épreuve féminine de C-1 200 m auparavant, après avoir vu sa coéquipière et partenaire de C-2 Vincent-Lapointe décrocher six des huit derniers titres mondiaux.

Vincent a remporté la victoire dimanche, devançant l’Espagnole Antia Jacome et la Polonaise Dorota Borowska.

« Tout ce travail acharné au cours des dernières années m’a conduit jusqu’à ce point et j’ai maintenant hâte à ce que l’avenir me réserve », a déclaré Vincent.

« Je sens que c’est vraiment le début d’un long parcours pour mois. J’ai vraiment hâte aux Mondiaux l’an prochain à la maison et d’être la championne du monde en titre chez nous au Canada sera vraiment très palpitant. »

« J’ai connu des hauts et des bas depuis Tokyo et il y avait beaucoup d’émotions et des éléments à traiter et c’est toujours le cas. Cela m’a poussé à poursuivre et j’ai retrouvé mon amour pour ce sport. »

Excerpt from International Canoe Federation
Photo: Bence Vekassy

Sep
7
CKC
Trois titres mondiaux et neuf médailles pour le Canada
Non classifié(e)
0

MONTEMOR-O-VELHO (Portugal) 7 septembre 2021 – Équipe Canada était de retour sur la scène internationale dans les rangs juniors/U23 ce weekend et a remporté trois titres mondiaux et neuf médailles à l’occasion des Championnats du monde de l’ICF.

Sophia Jensen (Cascade Canoe Club) a mené la récolte de médailles du Canada avec deux d’or, une d’argent et une de bronze dans les épreuves féminines et mixtes de canoë.

Jensen s’est entraînée avec les médaillées olympiques de Tokyo Laurence Vincent Lapointe et Katie Vincent en route vers le Japon, ajoutant à la force et à la profondeur du programme canadien féminin en canoë en vue des Jeux de Paris 2024 et pour la suite.

« Je me sentais vraiment bien, a indiqué Jensen. C’était un honneur de concourir avec un groupe d’athlètes aussi relevé et c’était aussi très, très amusant! J’ai vraiment hâte de me remettre à l’entraînement et de voir ce que la prochaine année nous réserve! »

Connor Fitzpatrick (Senobe Aquatic Club) a aussi été couronné champion du monde au C-1 500 mètres chez les moins de 23 ans. Ce résultat a amélioré sa performance au C-1 1000 mètres de la veille, où il a remporté la médaille d’argent.

« Être de retour dans l’embarcation et concourir après les Jeux de Tokyo était incroyable, explique Fitzpatrick. Nous avons une équipe incroyable et j’étais tellement heureux de réaliser de belles courses et de monter sur le podium. Remporter mon premier titre mondial ce weekend m’a procuré des sensations incomparables. Ce qui est le plus énorme pour moi était de compter sur la présence de mes parents et de mon entraîneur de club pour profiter aussi du moment sur place. »

« Je suis très fier du rendement de cette équipe sur l’eau comme à l’extérieur, a déclaré Graham Barton, directeur technique de CKC. Les 18 derniers mois ont été difficiles et nous avons profité de très peu de temps pour nous préparer en raison d’une épreuve tardive de sélection. Ces neuf médailles démontrent notre potentiel pour les Jeux de Paris et de Los Angeles, mais nous avons aussi réalisé de très belles quatrièmes et cinquièmes places. L’équipe était appuyée par des entraîneurs de club, notamment plusieurs qui en étaient à une première expérience internationale et ils ont fait un travail incroyable avec les nombreux entraîneurs à la maison pour nous offrir la meilleure performance de l’histoire canadienne aux Championnats du monde juniors et des moins de 23 ans. »

Équipe Canada est monté sur le podium dans les épreuves suivantes :

Or – Sophia Jensen – C-1 200 m (U23)

Or – Sophia Jensen et Alix Plomteux C-2 mixte 500 m (U23)

Or – Connor Fitzpatrick – C-1 500 m (U23)

Argent – Connor Fitzpatrick – C-1 1000 m (U23)

Argent – Sophia Jensen, Anna Cyr, Sloan Mackenzie et Anne Parent C-4 500 m (U23)

Bronze – Sophia Jensen et Anna Cyr – C-2 500 m (U23)

Bronze – Ella Hodgson-Pageau – C-1 200 m (junior)

Bronze – Toshka Besharah – K-1 200 m (junior)

Bronze – Ian Gaudet – K-1 500 m (junior)

Membres d’Équipe Canada

U23

Kayak féminin   Kayak masculin   Canoë féminin   Canoë masculin  
Sarah Nagy Alex Canning Sophia Jensen Andrew Billard
Adriana Lilley Osende Jack Hall Sloan MacKenzie Connor Fitzpatrick
Riley Melanson Laurent Lavigne Anna Roy Cyr Ydris Hunter
Anna Negulic David Stewart Anne Sophie Lavoie Parent Alix Plomteux
Grace Whebby Alexandre Martin

 

Junior

Kayak féminin   Kayak masculin   Canoë féminin   Canoë masculin  
Toshka Besahara Jason Burkholder Geneva Bond Emile Bouvier
Charlotte Brais Ian Gaudet Ava Carew Kieran Graham
Kristiane Free Craig Johnson Evie McDonald Zachary Kralik
Cassidy MacPherson Cole Parsons Ella Hodgson Pageau Austin Pigeon
Emily Parsons Lucas Stein  

 

Résultats :

https://timetable.canoesprintportugal.com/

Août
24
CKC
Déclaration de CKC à la suite du décès de Terry Orlick
Non classifié(e)
0

Canoe Kayak Canada est profondément attristé d’apprendre le décès de Terry Orlick, professeur de psychologie du sport et de la performance à l’Université d’Ottawa, entraîneur de performance mentale de grande réputation, auteur et membre de longue date du personnel de soutien des athlètes de l’équipe nationale de CKC.

Terry était un leader reconnu dans le développement de la psychologie du sport et de la performance et des générations d’athlètes de CKC ont profité de ses enseignements et de sa direction en soutien de leur poursuite de l’excellence. Il a su les encourager à maintenir et à favoriser un amour du sport et à profiter de la joie de l’expérience quotidienne comme équipe et comme communauté. Terry a notamment fait partie des équipes olympiques de CKC dans ce rôle de soutien aux Jeux de 1984 et de 1988.

« Terry était un homme unique. Il aimait partager ce qu’il aimait qualifier de ‘simples joies’ de la vie, raconte LA Schmidt, commodore du canoë de vitesse à CKC. Merci Terry de nous avoir tous enseigné comment exceller dans la vie. »

Au-delà de ses liens professionnels à notre communauté de CKC, Terry est le père de Jewelia et Skye Orlick, deux pagayeuses du Club de canoë Cascades de Chelsea au Québec. CKC offre ses plus sincères condoléances à la famille Orlick et à tous les amis et proches de Terry attristés par sa disparition.

Obituary

« Le cœur de l’excellence humaine commence souvent à battre quand vous découvrez une poursuite qui vous consume, vous libère, vous procure un sens, de la joie ou une passion. »

  • Terry Orlick

(traduction libre d’un extrait de « En quête d’excellence, 5e édition »

Août
6
CKC
Trois Canadiens font leurs débuts paralympiques en paracanoë aux Jeux paralympiques de 2020 à Tokyo
Non classifié(e)
0

Ottawa, le 6 août 2021 – Léquipe canadienne de paracanoë des Jeux paralympiques de 2020 à Tokyo sera composée de trois athlètes dont ce sont les premiers Jeux paralympiques. Le Comité paralympique canadien (CPC) et Canoe Kayak Canada ont annoncé aujourdhui que léquipe sera composée de Brianna Hennessy (Ottawa, Ont.), dAndrea Nelson (Markham, Ont.) et de Mathieu St-Pierre (Shawinigan, QC).

Brianna Hennessy sest mise au paracanoë seulement lan dernier, mais elle na pas tardé à se démarquer. Elle a décroché son laissez-passer pour Tokyo lors de la Coupe du monde de Hongrie en mai, lorsquelle sest classée quatrième de la course féminine de la catégorie VL2. Il sagissait de sa première compétition sur la scène internationale.

« Cest un honneur de faire partie de léquipe paralympique des Jeux de Tokyo, de repousser mes limites et de mefforcer datteindre lexcellence en représentant le Canada sur la scène internationale, de me mesurer aux meilleures au monde et par-dessous tout, dinspirer dautres personnes avec un handicap », se réjouit-elle.  

Andrea Nelson a qualifié le Canada avec une cinquième place de la course KL2 lors des Championnats du monde de 2019 avant de sassurer une place dans lembarcation à loccasion des essais olympiques et paralympiques de Canoe Kayak Canada plus tôt cette année. Elle a découvert le paracanoë en 2017 en participant à lévénement Paralympiens recherchés du Comité paralympique canadien à Toronto.

« Je suis très fière du chemin que jai parcouru, et je suis très heureuse de participer aux Jeux paralympiques de 2020 », dit-elle.

Cest également à la Coupe du monde de Hongrie que Mathieu St-Pierre a mis la main sur son billet pour les Jeux en se classant au cinquième rang de la course VL2 chez les hommes. Membre de léquipe nationale depuis 2017, le payageur a deux participations aux championnats du monde à son actif. En 2018, il avait terminé au septième rang, et en 2019, au onzième rang du 200 m VL2 masculin.  

Les épreuves de paracanoë seront présentées du 2 au 4 septembre à Tokyo.

« Je suis très fier de léquipe que nous envoyons à Tokyo et je sais quils sont prêt et prêtes à performer. Même sil sagit des premiers Jeux paralympiques des trois athlètes, ils ont déjà de lexpérience en compétition internationale. Les encouragements de leurs coéquipiers et le soutien de leur club leur donnerontlénergie nécessaire pour livrer une excellence performance sur la plus grande scène au monde », conclut lentraîneur en chef du programme paralympique, Marc Creamer.

Le paracanoë est un nouveau sport paralympique. Il a fait son entrée au programme il y a cinq ans lors des Jeux de Rio 2016. À Tokyo, des épreuves de kayak et de va’a sont ajoutées au programme et le nombre dathlètes en compétition augmente. Le Canada tentera de remporter sa première médaille paralympique dans cette discipline.

« Félicitations à Brianna, à Andrea et à Mathieu pour leur qualification pour leurs premiers Jeux paralympiques. Cest un remarquable accomplissement, et je suis très heureuse de les accueillir dans léquipe. Participer aux Jeux paralympiques pour la première fois est un rêve qui se réalise pour tous les athlètes, et le Canada en entier sera derrière eux », dit la cheffe de mission de léquipe paralympique canadienne de Tokyo 2020, Stephanie Dixon.

PARACANOË DES JEUX PARALYMPIQUES DE 2020 À TOKYO :  

Brianna Hennessy – Ottawa, Ont.

Andrea Nelson – Markham, Ont.

Mathieu St-Pierre – Shawinigan, QC


– Lédition reportée des Jeux paralympiques de Tokyo 2020 se déroule du 24 août au 5 septembre 2021 au Japon. Le Canada devrait envoyer une équipe d’environ 130 athlètes et la couverture du Consortium médiatique canadien de diffusion paralympique, dont les partenaires de diffusion CBC/Radio-Canada, AMI, et Sportsnet, et les partenaires numériques Twitter, Facebook et MXZN, permettra aux Canadiens de suivre les compétitions des athlètes en direct d’un océan à l’autre.      

CLIQUEZ ICI pour la liste des athlètes nommés dans l’équipe paralympique canadienne. Le Comité paralympique canadien annoncera le reste de l’équipe officielle plus tard dans le mois.  

À propos du Comité paralympique canadien : Paralympique.ca

À propos de Canoe Kayak Canada : CanoeKayak.ca

CONTACTS POUR LES MÉDIAS

Nicole Watts
Gestionnaire, relations de presse
Comité paralympique canadien
nwatts@paralympic.ca ou 613-462-2700

Colleen Coderre
Responsable des communications
Canoe Kayak Canada
ccoderre@canoekayak.ca ou 613-530-6217

Juil
25
CKC
Jeux olympiques de Tokyo Florence Maheu avance en demi-finale en kayak
Non classifié(e)
0

TOKYO, JAPON (25 juillet 2021) – La compétition olympique a officiellement commencé aujourd’hui au centre de slalom de canoë-kayak de Kasai avec les éliminatoires de kayak féminin et canoë masculin.

Florence Maheu (Salaberry-de-Valleyfield, QC) était la première Canadienne en action et a réalisé une bonne première manche qui l’a bien placée pour commencer la deuxième manche. Elle a confirmé sa place en demi-finale, qui aura lieu le mardi 27 juillet, avec la deuxième manche.

« Je suis vraiment fière d’avoir réalisé une bonne performance aujourd’hui, » dit Maheu. « J’étais définitivement nerveuse; on se met de la pression pour offrir une bonne performance et je l’ai bien senti aujourd’hui. Parfois on peut avoir des bons mouvements, mais on n’arrive pas à tout mettre ensemble pendant la course; aujourd’hui j’ai réussi à le faire dans la première manche et je ne pouvais espérer mieux. »

Cameron Smedley (Dunrobin, ON) a connu une journée difficile sur le parcours olympique et n’a pas réussi à trouver sa forme dans les manches éliminatoires. Il a reçu plusieurs pénalités qui l’ont fait descendre dans le classement. Smedley devait offrir une solide performance dans la deuxième manche pour réussir à se classer parmi les 15 premiers et mériter sa place dans la demi-finale. La deuxième manche a été plus rapide, mais malheureusement, ça n’a pas été suffisant pour la demi-finale.

« Je crois que j’aurais pu me mesurer aux meilleurs, mais ce nest pas arrivé aujourd’hui, » commente Smedley. « J’ai reçu des pénalités, j’ai été trop prudent, et je crois que le stress a pris le dessus. Je vais devoir évaluer les erreurs que j’ai faites. »

La prochaine participation du Canada sera lors de la demi-finale de kayak mardi (heure de Tokyo), ainsi que la toute première épreuve olympique de canoë féminin des Jeux olympiques. Les éliminatoires en kayak masculin commencent le 29 juillet.

Cliquez ici pour les résultats complets.

Les athlètes de l’équipe canadienne :

Épreuve

Athlète

K1 masculin

Michael Tayler

K1 féminin

Florence Maheu

C1 masculin

Cameron Smedley

C1 féminin

Haley Daniels

 

À propos de Canoe Kayak Canada

Canoe Kayak Canada (CKC) est l’organisme national qui régit le canoë-kayak de compétition au Canada. Le canoë-kayak est également l’un des sports d’été le plus performant du pays, avec un total de 24 médailles olympiques, et il est aussi un meneur dans le mouvement sportif paralympique. CKC est une organisation axée sur ses membres qui comprend un réseau complexe de clubs ainsi que des associations provinciales, territoriale et de divisions. Les athlètes d’élite de l’équipe nationale représentent fièrement le Canada dans différentes compétitions à travers le monde – dont principalement les Jeux olympiques, les Jeux paralympiques, les Jeux panaméricains, les Coupes du monde de la FIC, ainsi que les championnats du monde juniors, M23 et seniors. Suivez Canoe Kayak Canada sur Twitter, Facebook,Instagram et YouTube. 

-30-

Pour plus d’informations :

Colleen Coderre

Responsable des communications

ccoderre@canoekayak.ca

Juil
10
CKC
Note importante à notre communauté de pagayeurs
Non classifié(e)
0

De récents commentaires dans les médias sociaux et ailleurs à propos d’allégations de comportements inappropriés au sein de notre sport ont soulevé des préoccupations dans certains secteurs de la communauté de pagayeurs.

Bien que nous ayons tous le droit d’exprimer un point de vue, il est essentiel que nous reconnaissions aussi comment nos commentaires peuvent être blessants et nuisibles et que nous devions prendre la responsabilité de nous éduquer pour nous assurer que ces opinions sont bien fondées.

En réponse à cette situation, nous avons cru important de publier un message opportun pour clarifier quelques points importants.

Tout d’abord, toutes les allégations d’infraction aux politiques de sport sécuritaire de CKC sont traitées minutieusement et avec objectivité par un tiers indépendant. Nous ne pouvons pas commenter les détails d’un cas concret sans le consentement des parties impliquées puisque la confidentialité est un pilier de tout programme de sport sécuritaire.

La confidentialité favorise aussi l’intégrité du processus en permettant la tenue d’une enquête indépendante et en respectant des accords volontaires entre les parties. Les décisions relatives aux cas de discipline sont publiées pour assurer une transparence après de la communauté sportive.

Ensuite, répandre des rumeurs non fondées est nuisible et blessant pour toutes les personnes impliquées. Il y a aussi un potentiel de répercussions en chaine négatives qui pourraient distraire nos athlètes et entraîneurs qui sont aux dernières étapes de leur préparation pour les Jeux de Tokyo.

Finalement, CKC possède une des politiques de sport sécuritaire les plus évoluées et progressives parmi les fédérations nationales. Largement adoptées par les clubs de canotage à travers le pays, ces politiques nous poussent à constamment chercher des moyens de mieux protéger les participants et de créer des conditions favorisant des expériences positives pour les athlètes. L’annonce de Sport Canada, cette semaine, sur la création d’un bureau indépendant sur le sport sécuritaire est une autre raison de ressentir de la confiance à propos de la puissance du mouvement pour le sport sécuritaire au Canada et de la solidité de l’approche de CKC.

Il est clair que certains membres de notre famille de canotage sont aux prises avec des enjeux difficiles. Engageons-nous doncà nous appuyer les uns et les autres avec bonté et compassion pour que la guérison nécessaire s’opère et que nous puissions aller de l’avant avec un engagement collectif à rendre le canoë-kayak sécuritaire, accueillant et amusant pour tous ceux impliqués.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou des préoccupations. Les questions à propos du processus de plainte peuvent être envoyées directement à Brian Ward, tiers indépendant pour Canoe Kayak Canada à safesport_wwdrs@primus.ca.

Casey Wade, chef de la direction  

Kenna Robins, gestionnaire principale du développement du programme national

Mar
15
CKC
Plan de réaction au COVID-19: Annulation des Essais olympiques et paralympiques de vitesse
Non classifié(e)
0

14 mars 2020

Canoe Kayak Canada (CKC) a pris la décision difficile, mais nécessaire d’annuler les Essais olympiques et paralympiques de canoë de vitesse prévus du 16 au 19 avril 2020 à Gainesville en Georgie.

Cette décision a été prise à la lumière des développements rapides liés à la pandémie de COVID-19 et dans l’intérêt d’assurer la santé et le bien-être de tous nos athlètes, entraîneurs et membres du personnel.

Suite à la recommandation mise à jour du gouvernement du Canada « d’éviter tout déplacement non essentiel à l’extérieur du Canada », CKC croit qu’il est dans l’intérêt supérieur de nos athlètes, entraîneurs, officiels, membres du personnel et des nombreux bénévoles et spectateurs d’annuler l’événement.

Nous reconnaissons que cela est une décision terriblement décevante pour les pagayeurs et entraîneurs qui se sont entraînés et qui se préparent depuis des mois et des années pour être au sommet de leur forme à ces essais. Bien que la décision a été difficile à prendre, CKC considère que c’était la bonne décision pour la sécurité de notre communauté de pagayeurs et pour le public en général.

Mentionnons aussi que le gouvernement du Canada a émis une recommandation pour que tous les Canadiens « évitent tout déplacement non essentiel à l’extérieur du Canada » et que tous les Canadiens actuellement à l’extérieur du pays devraient déterminer quelles options commerciales sont toujours disponibles et considérer de revenir au Canada plus tôt que prévu si ces options sont de plus en plus limitées. Les athlètes, entraîneurs et membres du personnel de retour de lieux à l’extérieur du Canada devraient aussi consulter les ressources des autorités locales de santé publique à leur destination et aux endroits où ils pourraient devoir se déplacer pour rentrer à la maison afin de comprendre les protocoles d’isolement qu’ils devraient suivre.

CKC prendra les moyens au cours des prochains jours pour progressivement mettre fin au camp d’entraînement de notre équipe nationale de vitesse à Indian Harbor Beach en Floride pour que les athlètes, les entraîneurs et les membres du personnel rentrent à la maison au Canada.

CKC recommande que tous les camps provinciaux et de clubs se déroulant à l’extérieur du Canada comprennent les recommandations de voyage du gouvernement du Canada susmentionnées comme une indication à planifier attentivement le retour des athlètes, entraîneurs et autres membres du personnel au Canada de façon à minimiser les risques pour leur santé et leur sécurité.

« C’était une décision extrêmement difficile à prendre pour l’équipe de direction à CKC, estime Graham Barton, directeur technique de CKC. J’étais présent dans les environnements d’entraînement et j’ai pu voir de mes yeux le dévouement et l’engagement de nos athlètes, mais ce que j’admire le plus est leur professionnalisme, leur compréhension et leur conviction qu’en tant qu’équipe, nous devons faire ce qu’il y a de mieux pour la santé et la sécurité de tous. Je suis sûr que nous nous adapterons et que nous planifierons en vue des éventualités dans les mois à venir et que notre équipe sera prête. »

CKC a diffusé des informations à notre communauté de pagayeurs relativement à la propagation du COVID-19 la semaine dernière et nous continuerons de le faire sur une base régulière. Veuillez prendre note que la compréhension de la COVID-19 par les autorités sportives, médicales et publiques continue d’évoluer et que les décisions, les recommandations et les directives pourraient changer à la lumière de nouvelles informations. À ce titre, nous nous attendons à ce que d’autres mises à jour soient émises dans les prochaines 24 à 48 heures.

CKC est très conscient des préoccupations de la communauté et des interruptions liées à la propagation de la COVID-19 et nous reconnaissons que ces perturbations touchent particulièrement nos athlètes et leurs aspirations compétitives en vue de la saison à venir. CKC fait tout en son pouvoir pour nous assurer que les interruptions à la sélection et aux occasions de qualification olympique soient minimisées dans la mesure du possible et nous communiquerons toute autre information relativement à la sélection et à la qualification olympique, aussi tôt que possible.

À cet effet, les athlètes et les entraîneurs doivent s’attendre à ce que les modifications soient faites aux critères de sélection olympique et paralympique actuellement publiés. Veuillez prendre note que les modifications seront faites aussi tôt que possible et de façon spécifique, quand d’autres informations seront disponibles relativement au statut des événements de qualification olympique ainsi que des autres événements, notamment les essais nationaux et les compétitions internationales qui serviront pour la sélection olympique et paralympique.

Entre temps, les athlètes devraient se sentir à l’aise de contacter les entraîneurs et membres du personnel du CKC, leurs parents ou autres personnes de confiance pour partager leurs préoccupations ou toute autre question soulevées par cette situation.

Un document ressource de santé mentale de CKC est disponible en cliquant ici.

Fév
24
CKC
Michael Tayler clinches K1 Olympic spot at Australian Open
Canoe Slalom
0

PENRITH, AUSTRALIA (February 24, 2020) – Michael Tayler (Ottawa, ON) will be headed to his third consecutive Olympic Games following a top Canadian finish in the men’s K1 slalom event at the 2020 Australian Open in Penrith this weekend.

“Thanks to everyone who has supported me over the years,” reflected Tayler. “I’m so proud to have another opportunity to represent Canada on the Olympic stage!”

Ben Hayward (Edmonton, AB) was also vying for Olympic selection in the men’s K1 event finishing 29th in the semi-finals, behind Tayler in 21st. Both Canadian kayakers have been in a tight battle for Olympic selection in a point-based, best two-out-of-three event qualification system.

Team Canada had previously qualified the men’s K1 boat for Tokyo 2020 at the 2019 World Slalom Championships in La Seu D’Urgell, Spain.

“Olympic selections always deliver high-pressure racing and I’m really proud of our team for embracing the challenge and performing when it counts in international competitions,” said James Cartwright, Senior High Performance Manager. “We now have three paddlers selected to Tokyo and we will be going to Brazil next month with an important job to compete for the last spot in women’s canoe.”

In the women’s C1 event, Haley Daniels (Calgary, AB) finished top Canadian in 21st position overall, moving her into a tie in overall points standings with Lois Betteridge (Ottawa, ON) in the women’s C1 Canadian Olympic selection process. Lois Betteridge finished 27th and will also look to the next qualification event that will be held at the Olympic whitewater park in Rio de Janeiro, Brazil on April 3-5 to contest for the women’s C1 Olympic entry.

Other notable Canadian results include Florence Maheu (Salaberry-de-Valleyfield, QC) placing 26th in the women’s K1 event and Cameron Smedley (Ottawa, ON) finishing 30th in men’s C1.

The next Tokyo qualification opportunity to take place at the 2020 Pan-Am Championships scheduled in Rio de Janeiro from April 3-5, 2020.

Visit the event website and results here.

To view Canada’s Tokyo 2020 Olympic Team Criteria, click here.

photo credits: JRG images